Les 2 Rives

now browsing by tag

 
 

Les bienfaits de l’humour au travail

humour_travail
Au travail, l’humour engendre la joie et le plaisir d’être ensemble
Peut-on travailler sérieusement et rire entre collègues ?
L’humour au travail, s’il est bien maîtrisé peut faciliter l’acceptation de ses propres limites et imperfections, aider à prendre du recul et motiver les équipes.
 humour travail 2

D’après le dictionnaire,  » l’humour est une forme d’esprit qui souligne avec ironie et détachement les aspects plaisants, drôles et insolites de la réalité « . Cette forme d’esprit s’exerce et l’on remarque que les gens drôles sont agréables à vivre car ils installent un climat de détente et mettent l’ambiance.

Dans un contexte familial ou amical, l’humour trouve naturellement sa place. Quelle place laisse-t-on a l’humour dans l’entreprise ? Pourquoi est-il si important de rire entre collègues ? Peut-on travailler correctement dans un esprit détendu ?

Erfolgreiche Studenten halten Daumen hoch

Celui qui a le talent est doué d’une forme d’intelligence particulière, l’intelligence linguistique, qui lui donne le sens de la répartie, lui permet de jouer avec les mots et de raconter les histoires. Il regarde la réalité de manière décalée et prend un plaisir contagieux à traduire et dessiner sa vision devant les autres.

Au travail, il y a l’humour qui embarrasse et celui qui permet de décompresser, celui qui divise et celui qui rassemble, celui qui casse et celui qui flatte. L’humour bienveillant : il n’enfonce pas la personne mais lui offre une véritable occasion de reconnaissance et de valorisation.

Rire est excellent pour la santé. Il fait bénéficier le cerveau d’un apport accru en oxygène, il rééduque et dynamise le rythme respiratoire et il élimine toxines en intensifiant les échanges respiratoires. Ainsi, le rire a des effets déstressants. Surtout, l’humour provoque de la joie, permet l’évasion hors du rationnel et accroît le plaisir d’être ensemble.

Comment faire pour rire plus au travail?
Il faut garder la bonne distance avec les soucis relatifs au travail. Chacun a son rôle à tenir pour assurer un bonne ambiance au travail.

Essayez l’elevator pitch, un exercice périlleux et passionnant !

elevator pitch

Imaginez-vous dans un ascenseur pendant 30 secondes avec le directeur de l’entreprise que vous rêver d’intégrer.
Comment structurez-vous votre argumentation en un temps limité ?

L’elevator Pitch souvent traduit en Français par « argumentaire éclair », est un exercice de communication orale dont le but est de s’entrainer à se présenter et se valoriser en peu de temps face à un recruteur ou un partenaire potentiel. L’exercice trouve toute sa difficulté dans sa durée très courte imposée, celle d’un trajet en ascenseur.

elevator pitch 2

 

Comme chaque exercice, l’elevator pitch demande une préparation. Il est fortement déconseillé d’apprendre son texte par cœur en vue de conserver une certaine spontanéité et ainsi capter l’attention du public.
Soyez dynamique, donnez de l’intonation à votre voix et pensez à votre communication non-verbale : regard, mains, jambes, style vestimentaire, attitude, sourire.

Le projet professionnel doit être clair et présenté de manière logique. L’objectif étant l’obtention d’un rendez-vous ou d’une carte de visite.

Coach sportif en entreprise, pourquoi pas ?

coach sportif

La tendance du coach sportif est de plus en plus répandue depuis quelques années. A la maison entre amis, mais aussi en entreprise entre collègues ! Peut-on s’inspirer du sport pour créer du management sportif ?

Un succès dû à un accompagnement personnalisé qui permet de maintenir une forme physique, d’évacuer le stress et de fédérer un groupe autour d’une activité commune de dépassement de soi.
Guider, conseiller, motiver… le coach sportif doit être à l’écoute de ses clients, disponible et pédagogue.

coach sportif 2

Quelles similitudes existe-t-il entre le management et le coaching sportif ?

Le salarié doit avoir les qualités d’un sportif de haut niveau : engagement, passion, dépassement de soi, et capacité progresser et à transformer les échecs. Le manager quant à lui, doit comme le coach sportif, exercer une influence, favoriser la cohésion entre ses collaborateurs, entretenir leur motivation et être proche d’eux.

En entreprise comme dans le sport, il y a des objectifs personnels et collectifs à atteindre. L’humain, est la base. Il faut connaître personnellement ses collaborateurs, les consulter et les faire participer à la définition de l’objectif pour ensuite estimer le potentiel du groupe.

 

 

 

Chat perché chez VAE Les 2 Rives !

kitten 2

Il était temps de vous présenter officiellement notre nouvelle consultante accompagnatrice VAE…
Diplôme ! Née en mai dernier, elle a rejoint l’équipe début juillet.
Elle porte le nom de notre quête quotidienne : vous guider vers l’obtention de votre diplôme.
Enthousiaste, curieuse et investie au cœur de nos problématiques, elle fait déjà la joie de ses collègues !

 

kitten 2

Séminaire d’été pour les employés de VAE Les 2 Rives !

canoé

L’équipe de VAE Les 2 Rives a choisi la ville d’Amboise pour venir travailler et se ressourcer à l’occasion d’un séminaire d’été.

Ils sont une dizaine, parmi eux, un responsable Ingénierie et Projets, un responsable Recherche et Développement, un Responsable du Développement Commercial, plusieurs consultants accompagnateurs VAE, et trois responsables administratives.

Tous se sont donnés rendez-vous le temps d’une semaine en province, pour profiter de l’été et échanger sur leur métier.

Débriefing en image de la pause canoé !

 

canoé

 

 

On parle de nous dans LeMonde.fr

article

Accédez maintenant à l’article en CLIQUANT ICI.

 

Image12

 

À l’heure où des centaines de milliers de lycéens s’apprêtent fébrilement à passer les épreuves du baccalauréat, les sempiternels débats sur son utilité et sa possible suppression reprennent de bon train. Le fameux Graal est loin d’être une assurance face au chômage de masse. (Lire la suite)

Sophie Mandrillon, diplômée du Master Grande Ecole de Montpellier Business School par la VAE

Sophie Mandrillon

Sophie Mandrillon

Montpellier Business School est l’une des rares Grandes Ecoles de Management à proposer une démarche VAE permettant l’octroi de son diplôme Master Grande Ecole. En 2015, faisant toujours partie des établissements pionniers, elle compte déjà, parmi 23 candidats présentés et accompagnés spécifiquement, 17 « full » diplômés du Master Grande Ecole par la VAE. Entretien avec l’une des lauréates du jury 2015 : Madame Sophie Mandrillon responsable marketing chez Atout France.

Sophie se définit elle-même comme ayant le goût des challenges. A 30 ans, à un moment clé de sa carrière, elle décide, en parallèle de son activité professionnelle de bousculer tous ses acquis pour faire le point sur ses compétences. « Après ma licence professionnelle dédiée aux fonctions internationales, j’avais décidé de travailler ! L’opportunité était là, à Londres, mon stage de fin d’études se transformait en contrat. Mais, je crois qu’au fond, j’ai toujours su que je reviendrai aux études sans avoir envisagé la manière de le faire. Après plusieurs évolutions de poste dans ma carrière, à un âge clé, j’ai souhaité trouver une formation reconnue à l’international et diplômante pour faire un travail de remise à plat et de valorisation de mes compétences » précise-t-elle.

Reprendre des études oui, dans un cadre, mais aussi à certaines conditions ! Celle notamment de ne pas arrêter sa carrière professionnelle. « On n’est plus du tout dans la perspective unique de reprendre des cours ! » Sophie regarde les MBA mais elle se trouve bien trop jeune. Elle découvre enfin la VAE. Atout France, son employeur appuie sa démarche.  Partenaire avec le cabinet «  les 2 rives », elle lui fait rencontrer David Rivoire et surtout Vincent Causse, associé du cabinet.

« Si j’ai un conseil à donner à ceux qui recherchent une formation diplômante en parallèle de leur vie professionnelle, je leur recommande vraiment un accompagnement. J’ai trouvé chez les 2 Rives et chez mon « coach » le moteur indispensable dont j’avais besoin pour rédiger mon dossier de preuves qui fait plus de 200 pages tout de même ! Ce travail que j’ai effectué est une vraie remise à plat globale pour structurer mon parcours, l’expliquer, c’est presque une psychothérapie du travail (rires) car il s’agit de parler de soi, de le contextualiser, de l’évaluer. Cela m’a permis d’avoir une vision très globale, d’acter mes forces et de changer immédiatement certaines de mes postures managériales » précise-t-elle. « Et au-delà de la conception du dossier de preuves, pour lequel on croit très naïvement, au départ, que ça va être « easy » il y a les modules et les cours ! J’ai été ravie de travailler avec l’équipe pédagogique de Montpellier Business School. Les professeurs Mickaël Géraudel, Patrick Mahé et David Roubaud pour les 3 modules de Stratégie d’Entreprise, Management et Finance ont pris le temps de comprendre mon environnement pour adapter leur enseignement… J’ai adoré ce retour en formation personnalisée  … tout en ayant maudit un peu parfois le e-learning quand je révisais le week-end ! J’ai pu réussir ce diplôme avec leur aide et celle de mon entreprise, bien sûr, mais surtout avec le total soutien de mon conjoint qui durant 7 mois a accepté ma vie d’étudiante professionnelle. Un diplôme Bac+5 par la VAE est donc une affaire collective ! »

Contact : Sophie.mandrillon@gmail.com

Etre papa booste la carrière professionnelle des hommes

papa

Dans la carrière d’une femme, la maternité peut être vu comme un frein important. Elle peut même entrainer une baisse de salaire… Quel triste constat ! D’autant plus que la situation est totalement différente pour les hommes.

papa travail

Quand un homme avoue être père à son travail, sa côte d’appréciation augmente automatiquement. Pourquoi ? Parce qu’être papa prouve un certain équilibre et organisation chez un homme. C’est une sociologue américaine Michelle Budig qui affirme ce constat dans son dernier ouvrage « The Fatherhood Bonus and The Motherhood Penalty ».

Ces perles rares sont considérées plus responsables et plus stables alors que les mères seraient susceptibles de se laisser distraire. Grâce à ces qualités, il paraitrait que les employeurs n’hésitent pas à augmenter le salaire des papas. D’après les dires de la spécialiste qui a étudié l’évolution des salaires aux États-Unis durant ces 35 dernières années, il semblerait que le salaire des hommes augmenterait de 6% au moment de la naissance de leur premier enfant.

Autre avantage : dans le cadre d’une recherche d’emploi, un homme qui indique qu’il a des enfants sur son CV sera rappelé plus rapidement qu’un autre et se verra proposer un plus haut salaire.

Ce malheureux constat prouve une nouvelle fois un écart de salaire et une inégalité entre les hommes et les femmes. A savoir que les Américaines âgées de moins de 30 ans, sans enfant, touchent 93% du salaire d’un homme ayant un poste et des qualifications équivalentes. Une fois mamans, ces femmes gagnent plus que 76% du salaire des pères de famille. Alors que la paternité semble réussir aux hommes, la maternité contraint les femmes.

Dix anciens salariés de MBF se reconvertissent en horlogers

 

MBFAfin de lire l’article cliquez sur l’image.