Les 2 Rives

now browsing by tag

 
 

5 techniques pour gérer son stress au travail

Parce que le monde du travail exige beaucoup de la part des salariés, l’anxiété fait partie intégrante de la vie professionnelle. Si le stress peut se révéler comme un véritable moteur pour certaines personnes, il peut également être paralysant pour d’autres. Quelques conseils pour mieux vivre le quotidien de l’entreprise…

1. Je respire, je me relaxe…

En cas de stress, il faut respirer, prendre quelques minutes pour se recentrer sur soi. De même, il est important de faire de véritables pauses pour se couper du travail et repartir plus efficace et motivé.

2. Je réalise des efforts physiques

Pratiquer un sport peut se révéler très bénéfique ; il n’enlèvera rien à la cause de votre stress au travail, mais il permettra au contraire de faire relâcher la pression à votre corps et de sentir mieux mentalement… Prêt à repartir !

3. J’accepte la contrariété

Un conflit avec son chef ou un collègue ? Une mauvaise situation avec un client ? Il faut accepter que parfois des évènements nous échappent, demain sera meilleur !

4. Je ne reporte pas à demain

Comme le dit l’adage, ne reportons pas à demain ce qui peut être fait aujourd’hui ! Il est important de se fixer des objectifs sur une journée ou une semaine, pour pouvoir les atteindre et être satisfait des différentes tâches accomplies.

5. Positive mind !

Les personnes stressées ont souvent tendance à noircir les faits. Au contraire, dédramatisez et voyez le bon côté des choses : si votre supérieur vous demande de refaire une tâche, dites-vous qu’il a validé toutes les autres et que tout ne peut pas être parfait !

Mutuelle d’entreprise : Quelles nouvelles obligations pour le dirigeant d’entreprise ?

Depuis le 1er janvier 2016, tous les salariés d’une entreprise bénéficient maintenant d’une couverture complémentaire de santé obligatoire et collective.

En effet, l’article L911-7 du Code de la sécurité sociale, modifié par la loi du 14 juin 2013, prévoit désormais que la mutuelle d’entreprise est obligatoire pour tous les salariés et financée au moins à 50% par l’employeur.

Mais quels salariés sont concernés ?

La complémentaire santé collective doit bien sûr s’appliquer à l’ensemble des salariés, c’est-à-dire aux personnes qui ont signé un contrat de travail au sein de l’entreprise et sont liées au dirigeant par un lien de subordination.

Cependant, il existe certaines exceptions et certains salariés peuvent même demander une dispense d’affiliation :

  • le salarié est en Contrat à Durée Déterminée ou bien saisonnier : un salarié qui a signé un CDD de moins de douze mois peut obtenir s’il le demande une dispense d’adhésion.
  • les salariés à temps partiel et apprentis : si la cotisation due par le salarié ou l’apprenti travaillant moins d’un mi-temps est au moins égale à 10% de sa rémunération, il peut choisir de ne pas adhérer à la mutuelle collective.
  • les bénéficiaires de la CMU complémentaire ou d’une aide à l’acquisition d’une complémentaire santé.
  • le salarié travaille pour plusieurs employeurs : il peut choisir de ne souscrire qu’à l’une des mutuelles d’entreprises, tout en prévenant les autres employeurs par écrit.
  • le salarié est couvert par une complémentaire santé individuelle ou il est couvert par une autre complémentaire obligatoire, comme par celle de son conjoint par exemple.

Les avantages de la mutuelle d’entreprise sont nombreux puisque celle-ci permet au salarié de bénéficier d’une protection santé moins chère et souvent de meilleure qualité qu’un contrat négocié de manière individuelle. Un contrat collectif offre le plus souvent des niveaux de remboursements de mutuelle plus élevés sur les dépenses essentielles de santé comme l’hospitalisation, les consultations d’un spécialiste, les soins dentaires, etc…

L’utilisation du numérique au travail laisse l’humain au cœur des organisations

Les nouvelles technologies favoriseraient le bien-être et la performance au travail tout en laissant l’humain au cœur des organisations.

emotionheader5800445537

La présence physique au bureau est une pratique dominante, bien que le télétravail emporte de plus en plus d’adeptes.

  • 72% des français sont convaincus que le bureau va continuer d’exister
  • Si 97% des salariés estiment travailler un minimum de temps au bureau, 61% d’entre eux y consacrent 75% de leur temps de travail

Les salariés sont plus concentrés au travail, quel que soit l’endroit où ils l’exercent, ils se disent plus attentifs et animés par un sens du résultat.

  • Pour 56% des personnes interrogées, travailler depuis chez elles comporte plusieurs atouts : moins de stress (50%), moins de fatigue et d’inconvénients liés aux transports (39% utilisent moins leur voiture), davantage de sommeil (27%)

  • Ainsi 71% des français adoptent volontiers le télétravail

Le numérique est bénéfique au bien-être au travail

Si les outils technologiques à la disposition des salariés se développent et rendent la frontière entre vie privée et professionnelle perméable, l’infographie révèle aussi que ces nouvelles possibilités accompagnent une qualité de vie au travail.

  • Pour 47 des salariés français, disposer de ces technologies constitue un argument positif
  • 44% des employés utilisent leurs propres terminaux à des fins professionnelles

L’humain demeure au cœur des organisations, le numérique ne lui prendra pas ce rôle

Malgré tout, les évolutions technologiques ne remplaceront pas les humains au travail, et cette infographie devrait renforcer la confiance des salariés dans leur avenir professionnel. La technologie ne peut se substituer aux expertises des salariés et remplacer les échanges IRL (In Real Life). L’URL n’est qu’un complément, et 60% des employés français restent persuadés de leur valeur ajoutée opérationnelle.

  • 39% des professionnels admettent communiquer en ligne avec leurs collègues et 26% d’entre eux, seulement, voient dans le numérique une contribution à leur productivité

  • En revanche, les personnes sondées sont enthousiastes concernant les perspectives que la technologie peut développer : la reconnaissance vocale à 94%, gestuelle à 89%
  • De nouvelles fonctionnalités ou usages sont évoqués : les voitures sans chauffeur par 79%, des traducteurs universels intégrés d’office pour des échanges internationaux en temps réel pour 94% ou des logiciels de correction automatique de base pour 92%
  • 53% pensent même que la forme holographique remplacera leur présence physique au bureau

L’humain demeure le pivot des organisations

Les évolutions technologiques ne remplaceront pas les humains au travail, et cette infographie devrait renforcer la confiance des salariés dans leur avenir professionnel. La technologie ne peut se substituer aux expertises des salariés et remplacer les échanges IRL (In Real Life). L’IRL n’est qu’un complément, et 60% des employés français restent persuadés de leur valeur ajoutée opérationnelle.

  • 39% des professionnels admettent communiquer en ligne avec leurs collègues et 26% d’entre eux, seulement, voient dans le numérique une contribution à leur productivité
  • En revanche, les personnes sondées sont enthousiastes concernant les perspectives que la technologie peut développer : la reconnaissance vocale à 94%, gestuelle à 89%
  • De nouvelles fonctionnalités ou usages sont évoqués : les voitures sans chauffeur par 79%, des traducteurs universels intégrés d’office pour des échanges internationaux en temps réel pour 94% ou des logiciels de correction automatique de base pour 92%
  • 53% pensent même que la forme holographique remplacera leur présence physique au bureau

Venez réseautez à l’afterwork hivernal de l’ADVAE !

Ce sont bientôt les fêtes de fin d’année, une bonne raison pour nous rassembler à l’occasion du 8e afterwork de l’ADVAE, le 3 décembre prochain ! Un rendez-vous à ne pas manquer.

L’Association des Diplômés de la VAE vous offre l’opportunité d’intégrer un réseau dynamique, innovant et de valoriser les diplômes obtenus par la VAE.

Venez partager votre propre expérience avec les futurs candidats à la VAE et restez informés de notre actualité via le site, les réseaux sociaux et les événements à venir de l’ADVAE.

unnamed (1)

Vous souhaitez vous inscrire à cet événement ?
Inscrivez-vous dès maintenant grâce au formulaire d’inscription en

CLIQUANT ICI.

Ou contactez-nous par mail à l’adresse : marketing@les2rives.fr

A très vite !

VAE Les 2 Rives, Lauréat 2015 du dispositif PM’UP !

Impression

C’est le 14 octobre 2015, à l’hémicycle du Conseil Régional d’Île de France, que se réunissaient les 85 premiers lauréats du dispositif « PM’up ».

PM’up est un dispositif de soutien envers les PME franciliennes créé en 2008, et qui a pour objectif de dynamiser l’emploi sur le territoire francilien et d’aider ces entreprises en renforçant leur compétitivité grâce à de nombreux moyens alloués. En effet, les PME lauréates bénéficient pendant une durée de trois ans de subventions régionales pour le financement de leur développement, d’un réseau important composé de près de mille entreprises lauréates, partenaires privés ou institutionnels, organismes de financement et relais d’influence, mais aussi d’un interlocuteur spécialiste de l’accompagnement des PME au sein de la Région Île de France.

IDF_JPEGQUADRI

Le 14 octobre 2015 a donc eu l’honneur de faire parti des lauréats finalistes. De plus, c’était aussi l’occasion pour ces lauréats de découvrir les différents profils et projets de chacun et de partager autour d’un même but commun : la réussite entrepreneuriale.

Si vous souhaitez en découvrir plus sur le dispositif PM’up, vous trouverez ci-dessous les différents liens d’information :

– <a href= »http://www.iledefrance.fr/fil-actus-region/pm-laureats-2015-honores-region » target= »_blank »>Site Île de France </a>
– <a href= »http://annuaire-pmup.iledefrance.fr/ » target= »_blank »>L’annuaire PM’up</a>

Le Groupe VAE Les 2 Rives vous souhaite une excellente rentrée !

Toute l’équipe du Groupe VAE Les 2 Rives espère que vous avez passé un bel été et vous souhaite une excellente rentrée pleine de projets et de réussite !

-®AmauryBrac-LesDeuxRives-15-04-15-28

Les bienfaits de l’humour au travail

Au travail, l’humour engendre la joie et le plaisir d’être ensemble
Peut-on travailler sérieusement et rire entre collègues ?
L’humour au travail, s’il est bien maîtrisé peut faciliter l’acceptation de ses propres limites et imperfections, aider à prendre du recul et motiver les équipes.
 humour travail 2

D’après le dictionnaire,  » l’humour est une forme d’esprit qui souligne avec ironie et détachement les aspects plaisants, drôles et insolites de la réalité « . Cette forme d’esprit s’exerce et l’on remarque que les gens drôles sont agréables à vivre car ils installent un climat de détente et mettent l’ambiance.

Dans un contexte familial ou amical, l’humour trouve naturellement sa place. Quelle place laisse-t-on a l’humour dans l’entreprise ? Pourquoi est-il si important de rire entre collègues ? Peut-on travailler correctement dans un esprit détendu ?

Erfolgreiche Studenten halten Daumen hoch

Celui qui a le talent est doué d’une forme d’intelligence particulière, l’intelligence linguistique, qui lui donne le sens de la répartie, lui permet de jouer avec les mots et de raconter les histoires. Il regarde la réalité de manière décalée et prend un plaisir contagieux à traduire et dessiner sa vision devant les autres.

Au travail, il y a l’humour qui embarrasse et celui qui permet de décompresser, celui qui divise et celui qui rassemble, celui qui casse et celui qui flatte. L’humour bienveillant : il n’enfonce pas la personne mais lui offre une véritable occasion de reconnaissance et de valorisation.

Rire est excellent pour la santé. Il fait bénéficier le cerveau d’un apport accru en oxygène, il rééduque et dynamise le rythme respiratoire et il élimine toxines en intensifiant les échanges respiratoires. Ainsi, le rire a des effets déstressants. Surtout, l’humour provoque de la joie, permet l’évasion hors du rationnel et accroît le plaisir d’être ensemble.

Comment faire pour rire plus au travail?
Il faut garder la bonne distance avec les soucis relatifs au travail. Chacun a son rôle à tenir pour assurer un bonne ambiance au travail.

Essayez l’elevator pitch, un exercice périlleux et passionnant !

Imaginez-vous dans un ascenseur pendant 30 secondes avec le directeur de l’entreprise que vous rêver d’intégrer.
Comment structurez-vous votre argumentation en un temps limité ?

L’elevator Pitch souvent traduit en Français par « argumentaire éclair », est un exercice de communication orale dont le but est de s’entrainer à se présenter et se valoriser en peu de temps face à un recruteur ou un partenaire potentiel. L’exercice trouve toute sa difficulté dans sa durée très courte imposée, celle d’un trajet en ascenseur.

elevator pitch 2

 

Comme chaque exercice, l’elevator pitch demande une préparation. Il est fortement déconseillé d’apprendre son texte par cœur en vue de conserver une certaine spontanéité et ainsi capter l’attention du public.
Soyez dynamique, donnez de l’intonation à votre voix et pensez à votre communication non-verbale : regard, mains, jambes, style vestimentaire, attitude, sourire.

Le projet professionnel doit être clair et présenté de manière logique. L’objectif étant l’obtention d’un rendez-vous ou d’une carte de visite.

Coach sportif en entreprise, pourquoi pas ?

La tendance du coach sportif est de plus en plus répandue depuis quelques années. A la maison entre amis, mais aussi en entreprise entre collègues ! Peut-on s’inspirer du sport pour créer du management sportif ?

Un succès dû à un accompagnement personnalisé qui permet de maintenir une forme physique, d’évacuer le stress et de fédérer un groupe autour d’une activité commune de dépassement de soi.
Guider, conseiller, motiver… le coach sportif doit être à l’écoute de ses clients, disponible et pédagogue.

coach sportif 2

Quelles similitudes existe-t-il entre le management et le coaching sportif ?

Le salarié doit avoir les qualités d’un sportif de haut niveau : engagement, passion, dépassement de soi, et capacité progresser et à transformer les échecs. Le manager quant à lui, doit comme le coach sportif, exercer une influence, favoriser la cohésion entre ses collaborateurs, entretenir leur motivation et être proche d’eux.

En entreprise comme dans le sport, il y a des objectifs personnels et collectifs à atteindre. L’humain, est la base. Il faut connaître personnellement ses collaborateurs, les consulter et les faire participer à la définition de l’objectif pour ensuite estimer le potentiel du groupe.