Tremplin VAE

now browsing by category

 

VAE Les 2 Rives organise un colloque les 17 et 18 mars 2016 !

1411864_334_z

Logo LES 2 RIVES

Le cabinet VAE Les 2 Rives organise, en partenariat avec le laboratoire C3S (Culture, Sport, Santé, Société) de l’université de Franche-Comté, un colloque pluridisciplinaire sur le thème « Validation des acquis de l’expérience : état des lieux et perspectives« .  Il se tiendra les 17 et 18 mars 2016 au Novotel Paris Centre Gare Montparnasse, accessible au 17, rue du Cotentin dans le 15ème arrondissement à Paris (le plan d’accès est disponible plus bas).

Ce colloque rassemblera des chercheurs et des professionnels dans un cadre de discussion et d’échanges autour de la VAE.

novotel

Le nombre de places pour participer à ce colloque étant limité, nous vous conseillons donc de vous inscrire auprès de Jules Apenuvor, Responsable R&D à l’adresse e-mail suivante : japenuvor@les2rives.fr

La feuille de présentation et le programme du colloque sont consultables en cliquant sur le lien juste en dessous :

Plaquette colloque VAE – 3 mars

Nous serons donc ravis de vous voir présents à ce colloque. A très vite!

Pour vous rendre au Colloque ? Rien de plus simple :

plan accès accès2

plan accès3

Pour vous inscrire : contactez Jules Apenuvor, Responsable R&D à l’adresse e-mail suivante : japenuvor@les2rives.fr

Le Groupe VAE Les 2 Rives vous souhaite un Joyeux Noël !!!

VAE LES 2 RIVES - NOEL 2014

VAE LES 2 RIVES - NOEL 2014

Interview de Patricia Arnal

 

Patricia Arnal a obtenu un BTS Assistante de Gestion par la VAE, avec un accompagnement VAE Les 2 Rives.

 

Pourquoi avoir entamé une démarche de VAE ?

J’allais perdre mon emploi et je n’avais pas de diplôme supérieur, je voulais donc obtenir un diplôme qui m’aide dans ma future recherche d’emploi.

 

Est-ce que la VAE a répondu à vos attentes ?

Oui tout à fait, puisqu’à la fin de ma VAE j’ai obtenu un BTS !  J’ai pu également prétendre à un salaire plus conséquent grâce à ce diplôme.

 

Qu’est-ce que cet exercice vous a apporté dans votre bien-être au travail ou dans votre vie personnelle ?

Une certaine remise en question. J’ai repris confiance en moi et j’ai pu prendre conscience de ma valeur, même si c’était parfois difficile d’exprimer la valeur que l’on peut représenter.

De plus, grâce à ce travail, je sais maintenant ce que je veux et ce que je ne veux pas pour mon avenir.

 

Un conseil d’organisation pour nos futurs candidats dans leur quotidien pour l’écriture de leur dossier ? (entre le travail, les enfants, les sorties, … ?)

C’est un travail que l’on a en permanence dans la tête. Mine de rien, on y travaille à chaque instant ! Pour ma part, je ne sais pas si c’est la bonne solution mais je suis plus efficace dans l’urgence. Sinon, je pense que travailler et écrire au jour le jour ses idées est le moyen le plus efficace d’y arriver. En tout cas, il faut y croire. Mon consultant m’a vraiment aidée, il faut lui faire confiance.

 

Comment évacuez-vous la tension de la semaine ? (sport, activités …?)

Je fais un peu de sport, mais j’aime surtout prendre du temps sur Internet pour m’informer. Je sors également avec mes amis au théâtre ou au cinéma.

Interview Thierry Arhuero

 

Thierry Arhuero a obtenu un Master 2 Ingénierie du recrutement par la VAE, avec un accompagnement VAE Les 2 Rives.

 

Voici son témoignage et ses conseils sur la démarche de la VAE.

 

Thierry Arhuero a obtenu son Master 2 par la VAE et l'accompagnement de VAE les 2 RIves.

Thierry Arhuero a obtenu son Master 2 par la VAE et l’accompagnement de VAE les 2 RIves.

 

Pourquoi avoir entamé une démarche de VAE ?

15 ans d’exp pro dont 10 ans en travail temporaire, valider le parcours en travail temporaire, valoriser le parcours pour évoluer vers un autre poste. Revanche par rapport à la formation initiale.

 

Est-ce que la VAE a répondu à vos attentes ?

Oui : obtention de diplôme. Est en démarche active depuis 6 mois. A eu 1 entretien depuis. Mais son  diplôme lui permet de se positionner sur des offres de niveau BAC+5, plus crédible dans sa demande

 

Qu’est-ce que cet exercice vous a apporté dans votre bien-être au travail ou dans votre vie personnelle ?

Enrichissement, analyse des compétences et savoir-faire. Travailler sur soi-même, et se dire, je sais faire tout ça, je suis fier, j’ai confiance. Plus personnel que professionnel. Rassuré sur ce que l’on sait faire. Vie pro : peut renseigner sur le côté technique de la VAE, effort personnel, approche de la VAE. Comment proposer la VAE à un salarié.

 

Un conseil d’organisation pour nos futurs candidats dans leur quotidien pour l’écriture de leur dossier ? (entre le travail, les enfants, les sorties, … ?)

Hygiène de vie : on s’oblige à anticiper personnellement, se discipliner dans sa rédaction. Il faut s’investir et anticiper les heures de travail. Avoir un rythme dans la rédaction. Associer les tps de recherche, d’analyse et de production. Beaucoup de tps d’analyse et de recherche. Prendre connaissance de son rythme de travail, s’organiser en conséquences : w-e ou soir. En moyenne 2/ 3H par semaine.

 

Comment évacuez-vous la tension de la semaine ? (sport, activités …?)

Pas plus que d’habitude, la VAE ne m’a pas donné de stress supplémentaire.

Interview de Delphine Laidet, consultante au sein de Tremplin VAE

Delphine Laidet à rejoint le réseau tremplin VAE et s’est prétée au jeu de l’interview pour le Blog de VAE Les 2 Rives.

1. Comment avez-vous découvert Tremplin VAE ?

J’ai découvert le cabinet tremplin VAE par le biais d’une offre d’emploi qui m’a été transmise par l’Université Paris 8.

 

2. Quelle a été votre ambition première pour rejoindre le réseau ?

Tout d’abord, j’ai rejoint le réseau car je porte un grand intérêt pour la VAE, s’agissant d’un accompagnent individuel, cela me permettait travailler de manière indépendante. De plus, en me renseignant sur le cabinet Les 2 Rives, je me suis rendue que l’entreprise existait depuis longtemps et le plus important, qu’elle était connue et reconnue sur le marché de la VAE.

 

3. Vous avez bénéficié d’une formation pour rejoindre le réseau Tremplin VAE. Qu’est-ce que vous a apporté cette formation ?

Cette formation m’a beaucoup apporté : des connaissances sur l’ensemble du parcours VAE d’un candidat : du diagnostic jusqu’au jury ; une connaissance de la méthodologie, des outils proposés par Tremplin comme le RP ainsi que les informations nécessaires sur la posture du consultant.

 

4. Comment se sont déroulés vos premiers accompagnements?

Bien ! Au début, j’ai eu quelques tâtonnements en ce qui concerne l’utilisation du RP. Sinon, cela m’a demandé et me demande toujours assez de travail personnel pour bien me familiariser avec la méthodologie à appliquer et les outils à utiliser.

 

Gagnez votre accompagnement VAE !

affichette pole emploiComment participer ? Formulaire d’inscription

En savoir plus sur le concours ?

Nous contacter ?

Qui sommes-nous?

En avril 2014, le Groupe VAE Les 2 Rives est subventionné par l’UT 75 pour accompagner gratuitement 8 demandeurs d’emploi inscrits dans le 75 !

 

Vous êtes demandeur d’emploi inscrit dans le département de Paris (75) ?
Votre accompagnement VAE est entièrement pris en charge et sans aucune formalité :
Contactez-nous au 01 43 43 45 10 et demandez Jules Apenuvor.

Attention seulement 8 places sont à pourvoir !

 

fille souriante

 

 

 

 

Le Groupe VAE Les 2 Rives offre des accompagnements VAE par le biais d’un concours dès le 8 avril 2014

 

Vous êtes demandeur d’emploi ?
Participez au Concours de la VAE et gagnez votre accompagnement VAE
près de chez vous !

 

Fort de son succès, le Groupe VAE Les 2 Rives accompagne tous les jours entreprises et particuliers dans leurs projets de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

 

Dans une démarche dynamique, solidaire et sociale, le Groupe VAE Les 2 Rives lance un jeu concours pour lequel les gagnants se verront offrir un accompagnement VAE en Région Parisienne, mais également dans les départements du Maine et Loire, de Loire Atlantique, de l’Oise, des Bouches-du-Rhône et dans la région de Bourgogne.

L’objectif est de sensibiliser l’ensemble des acteurs à l’importance de mieux soutenir les demandeurs d’emploi dans cette démarche. Il est aujourd’hui prouvé qu’il y a un lien direct entre niveau de diplôme et accès à l’emploi. Par ailleurs, nous constatons que le travail d’analyse de son parcours demandé par la VAE aide le demandeur d’emploi à mieux se présenter en entretien. Cela a donc un double impact positif.
Et pourtant, nous parlons chaque jour à des demandeurs d’emploi que nous ne parvenons pas à accompagner par manque de financement de leur projet, ou tout simplement parce qu’ils rencontrent des difficultés administratives à les mobiliser. Nous avons donc pris l’initiative de mettre en place cette opération !

Pour y participer au concours et se voir offrir un accompagnement VAE, il suffit de répondre au formulaire d’inscription accessible dès le 8 avril prochain sur les sites du Groupe VAE Les 2 Rives.

 

Accéder au formulaire d’inscription sur Tremplin VAE du Groupe VAE Les 2 Rives

3d small people - graduate and books

Retour sur les 10 ans de la VAE

Une vie semée de rapports et d’études

La France et la culture du diplôme, la culture du formulaire, elle a également l’obsession du rapport qui marquent une réelle volonté d’amélioration du processus et son intégration dans le système éducatif.

La VAE a fait l’objet de multiples rapports: Benhamou en 2005, Bresson en 2008, Merle en 2009, rapports régionaux, rapports de la DGEFP, rapports d’observateurs européens etc.

Mais que disent ces rapports?

Le rapport Benhamou 2005

Rédigé par le professeur Albert-Claude Benhamou à la demande de François Fillon, il est constitué de 5 dossiers présentant états des lieux, contribution d’experts, table ronde avec les partenaires sociaux, analyse de la VAE dans les professions de santé et diaporama des auditions des experts. Ce rapport se félicite de l’importance de la VAE dans la société et de son caractère innovant et républicain. Mais très vite la contestation fait son entrée: déficit de l’information, inflation des modifications, manque d’harmonisation des outils d’évaluation des compétences et de coordination des moyens utilisés dans la mise en oeuvre de la VAE, difficulté à maintenir le cap qualité, non-intégration de la VAE par les entreprises, candidat livré à lui-même etc. Et pour finir, l’impact de la VAE dans la lutte contre le chômage par la (re)qualification est insuffisant.

S’ensuivent une série de différents comptes rendus sur l’état des lieux de la VAE dans l’enseignement, sur la rupture culturelle provoquée par la VAE, dans le domaine industriel et teritaire que présente la VAE comme un outil de gestion des compétences, sur la VAE au sein des professions du secteur sanitaire et social.

Le rapport Bresson 2008

Si le rapport pouvait se résumer en une phrase, ce serait celle-ci: « La VAE, c’est bien, mais ça ne marche pas ». Ce rapport donne à penser que la VAE est vouée à l’échec et donne envie de prouver le contraire.

Ecrit toujours sous la demande de François Fillon, ce rapport montre que la politique gouvernementale en matière de VAE n’a pas atteint les objectifs qu’elle s’était fixée: 75 000 certifications par an sur 200 000 candidats. De plus, les candidats sont insuffisamment nombreux, trop d’abandons, opacité du parcours, notoriété insuffisante, intervention de multiples acteurs entre les régions, les certificateurs et le service public, difficultés à fédérer ces différents acteurs, longueur et lenteur du dispositif, déficit d’informations, difficultés à constituer le jury etc. Tous ces éléments conclus le rapport et sont fortement dissuasifs et conduisent le candidat à abandonner.

Le rapport Merle 2009

Vincent Merle, professeur au CNAM (Conservatoire national des arts et métiers) met en avant le positif qu’apporte la VAE en la présentant comme un outil apportant à l’individu la possibilité d’un épanouissement individuel donc de progression professionnel. Il précise la valeur de la VAE: un élément de processus de la formation tout au long de la vie (FTVL) qui permet de renforcer le rôle d’acteur de l’individu dans le monde du travail et de lui faire acquérir une plus grande autonomie et employabilité: connaissance et « re »-connaissance de ce que l’on sait, apprendre à savoir ce que l’on sait, ou encore prendre conscience que l’on sait… sont des conditions essentielles qui contribuent à l’enrichissement de l’individu, donc de la société.

« Nous avons le sentiment que la VAE est en train de prendre (…). Elle bouscule beaucoup d’habitudes mais elle est sortie du cercle militant. L’ensemble des acteurs reconnait désormais cette voie comme importante dans la sécurisation des parcours. Tout cela est admis », explique Vincent Merle, entre réalisme et optimisme.

Le médiateur de l’Education nationale de 2008 et 2010

Dans le premier rapport sont énumérés les points d’achoppement du fonctionnement de la VAE, la plupart soulevés dans le rapport Bresson. le médiateur s’interesse sur le champ d’application de la VAE et note l’incompréhension des candidats devant des refus de validation non suffisamment explicités par les jurys.

Dans le second, il suggère de facturer le coût d’organisation des jury aux organismes de financement de la VAe et de réaliser une étude dans les académies ou les résultats de la VAE sont inférieurs à la moyenne nationale.

Pourquoi entreprend-on une VAE ?

Business woman

Les raisons d’entreprendre une VAE ne sont pas perçues de la même façon par les gens qui l’orchestrent et par ceux qui y ont recours.

 

Business womanCeux qui l’orchestrent avancent le désir de monter en compétence  de se reconvertir, d’obtenir une promotion ou une meilleure rémunération. Il est indéniable que ces raisons existent, mais elles ne concernent qu’une minorité de candidats, moins de 10% selon le constat que nous avons pu faire au sein de notre société.

Lorsque nous interrogeons ceux qui y ont recours, nous réalisons que plus de 90% d’entre eux n’ont pas d’objectif professionnel précis, et font une VAE principalement pour redorer leur propre estime de soi (pour réparer un échec ancien, arrêté d’être montré du doigt parce qu’on n’a pas de diplôme ou montrer à ses enfants que « les études c’est important ».), quelques fois pour se mettre à l’abri d’un éventuel coup dur professionnel (se prémunir contre une éventuelle mutation ou un plan de restructuration social) ou par désir de revanche sur un parcours d’études non couronné.

L’obtention du diplôme pour le diplôme, avec la reconnaissance symbolique et le sentiment de satisfaction et d’épanouissement personnel qui l’accompagne, semble être la raison principale de la validation d’acquis d’expérience, faisant de celle-ci une « fin en soi ».

Cette démarche, qui concerne près de 90% de candidats, avec l’obtention du diplôme agira positivement dans le parcours et l’évolution professionnelles mais pousse néanmoins à ouvrir une double reflexion:

  • De quelle façon s’inscrit la valeur du diplôme et son lien avec le monde professionnel dans le parcours individuel ? Fait-il partie d’un processus d’évolution des compétences individuelles en lien constant avec l’expérience ou se pose-t-il comme une acquisition définitive d’un savoir autorisant l’exercice d’une activité professionnelle? Il parait plus que jamais nécessaire de réfléchir et de reconsidérer le diplôme pour tenter de le « démystifier »;
  • Comment est présentée le fonctionnement de la VAE, le rôle et l’importance qu’on lui donne, sa place dans le système éducatif et universitaire, dans les parcours individuels et son implication dans le monde professionnel.