Obtenez votre diplôme grâce à la VAE !

La VAE, de l’expérience au diplome: première définition

VAE Les 2 Rives accompagnement VAELa VAE, validation des acquis de l’expérience, est un dispositif qui donne la possibilité d’obtenir, sans reprise d’études, une certification, un titre ou un diplôme en s’appuyant exclusivement sur son expérience professionnelle et ses compétences. Parallèlement à la formation initiale, à la formation continue et à la formation en alternance, la VAE constitue une quatrième voie d’accès aux diplômes, aux titres et aux certificats.

La formation n’est désormais plus le seul moyen d’obtenir une certification.

La VAE découle de deux autres mesures: l’une permet d’accéder à un cursus de formation, sans justifier du niveau d’études ou des diplômes ou des titres normalement requis (et ce depuis la loi Savary de 1984 – décret 1985), l’autre de valider partiellement un diplôme (VAP 92 – décret 1994).

La demande de validation est présentée sous forme d’un dossier d’experience qui retrace l’ensemble des activités du demandeur et met en lien ses compétences et ses connaissances avec les savoirs et compétences propres au diplôme visé. La demande de certification est évaluée et validée par un jury indépendant, incluant professionnel et enseignants.

Cette définition de la VAE n’est valable qu’à l’intérieur du système français dont la particularité est encore de placer trop souvent sa confiance sur le diplôme plutôt que sur l’experience…

Qui peut y prétendre ?

Toute personne engagée dans la vie active: salariés (CDD, CDI, intérimaire etc.), non salariés (commerçant, collaborateur de commerçant, profession libérale, agriculteur ou artisan etc.), demandeurs d’emploi indemnisés ou non, bénévoles, agents publics, personnes ayant exercé des responsabilités syndicales, personnes ayant exercé des activités sociales, bénévoles et/ou volontaires (syndicale, associative).

La VAE est un droit individuel accessible à tous, sans condition d’âge, de nationalité, de statut, de niveau de formation ou de qualification ou de diplôme précédemment obtenu.

Sous quelle condition ?

Il n’en existe qu’une seule: le candidat doit justifier d’au moins trois ans (en continu ou discontinu) d’experience salariée, non salariée ou bénévole, en rapport avec le contenu de la certification envisagée.
N’entrent pas en compte dans la durée d’expérience requise les périodes de formation initiale ou continue, les stages, et périodes de formation en milieu professionnel accomplis pour l’obtention d’un diplôme ou d’un titre.