Promesse d’embauche ? Ok, mais quelle valeur a-t-elle?

Après une série d’entretiens, calés en douce sur vos heures de travail, vous venez enfin de décrocher le poste de vos rêves. Votre futur employeur vous signe une promesse d’embauche, mais quelle valeur a-t-elle ?

La promesse d’embauche protège le candidat mais seulement sous certaines conditions. D’après Agnès Cloarec, avocate au cabinet Stibbe et associés « Selon la loi, une promesse d’embauche, même verbale, engage l’employeur si elle est ferme, adressée à une personne désignée, si elle précise l’emploi proposé, la rémunération et éventuellement, la date et le lieu d’entrée en fonction ».

En cas de non-respect de la promesse d’embauche par l’employeur, qu’elle soit acceptée ou non par le candidat, elle entraîne les mêmes conséquences qu’un licenciement sans causes réelles et sérieuses. Le cas échéant, le candidat bénéfice du versement de dommages et intérêts et d’une indemnité de préavis.

 

poignée main