Le recrutement en interne pour conserver des talents clés

recrutement

82% des DRH européens préfèrent recruter en interne pour conserver des talents clés de leur entreprise selon Cornerstone OnDemand et leur étude sur le recrutement et la mobilité interne réalisée auprès de professionnels des ressources humaines et du recrutement dans 4 pays (Allemagne, France, Italie et Royaume-Uni).

Les entreprises françaises sont celles qui recourent le plus aux recrutements internes juste derrière le Royaume-Uni (54%), loin devant l’Allemagne (33%) et l’Italie (31%). Dans 46% des entreprises françaises, le recrutement interne représente plus de 30% des postes. L’étude nous apprend également que les recrutements internes sont des succès pour 53% des entreprises européennes, alors que ce chiffre atteint 67% en France.

Les motivations en faveur du recrutement interne diffèrent d’un pays à l’autre. Si en France, 82% des entreprises cherchent avant tout à fidéliser leurs employés, l’Allemagne et le Royaume-Uni prennent davantage en considération l’impact court-terme de la réduction des coûts et des délais de prise de poste.  C’est le développement individuel des collaborateurs qui intéresse en priorité les sociétés dans 88% des cas dans les entreprises françaises.

Selon 42% des entreprises françaises, la gestion des carrières et des plans de succession est un outil indispensable pour le recrutement interne. Quand on demande aux entreprises de désigner les technologies qui devraient plus se développer dans les douze prochains mois, la gestion des compétences et des expertises arrive en tête avec 31% de citations devant la gestion des carrières et des plans de succession (29%).