Diplômes technologiques et professionnels de l’Education nationale : des candidats VAE en nombre stable

 

Selon la note d’information de la DEPP, le nombre de candidats à un diplôme technologique ou professionnel de l’Education Nationale de niveau V (CAP) à III (BTS) ont été examinés par un jury de VAE en 2011, s’élève à 21 000. Un chiffre stable si l’on considère la progression de 4% par rapport à 2010, qui relève notamment de la prise en compte en 2011, des 2 diplômes comptables DCG et DSCG.

 

photo article educ natLes diplômes les plus demandés :

  • CAP Petite Enfance (17%)
  • Diplôme d’Etat d’Educateur spécialisé (11%)
  • Diplôme d’Etat de Moniteur Educateur (5%)

65% des dossiers examinés ont abouti à la validation totale du diplôme demandé, et 24% à une validation partielle.

Les prestations d’accompagnement financées à 95% dans le cadre des dispositifs publics semblent davantage aider les candidats à aller au bout de la démarche qu’à garantir le succès. Ainsi, 60% des candidats accompagnés par le DAVA, ont pu déposer leur livret 2 en 2011, ce qui témoigne de l’importance du soutien à la motivation.

L’étude révèle également un taux de réussite à la VAE supérieur par rapport à la passation d’examen, pour les spécialités tertiaires administratives et commerciales, pour le BAC Pro comptabilité, les BTS en Management des Unités Commerciales, Informatique de gestion et Assistant de gestion PME-PMI.

Au-delà de la symbolique du diplôme, selon l’auteur de l’étude : « Là où la participation de la VAE à la certification est la plus forte, on s’apperçoit que le diplôme peut se révéler incontournable pour mener à bien certains projets : le CAP Petite Enfance est exigé pour se présenter au concours d’agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM) ; le BP coiffure est obligatoire pour ouvrir un salon ; les diplômes sociaux d’éducateurs sont nécessaires pour obtenir la reconnaissance institutionnelle d’une fonction déjà occupée ; le DSCG est requis pour accéder à la profession règlementée d’expert-comptable »
Etude réalisée par Dominique Aubriac