Les métiers dont vous n’avez jamais entendu parler : nos 5 révélations

Lorsque l’on nous parle d’emploi, nous pensons généralement à secrétaire, manager, médecin, architecte, pompier, etc. Cependant, il existe de nombreux emplois potentiels dans la technologie de pointe par exemple ou même des métiers si obsolètes que l’on ne les exercent plus. Nous allons vous parler de ces emplois qui, la plupart du temps, sont inconnus du grand public.

1. Chief Listening Officer : CLO

directeur des ecoutes

Emprunté à la langue anglophone, ce terme ne trouve pas de traduction française précise, le terme utilisé est « Le Directeur des Ecoutes ». Au dessus du community manager et du social media strategist, le CLO a pour mission de surveiller les réseaux sociaux et vos conversations, pour contrôler ce qu’il se dit de son entreprise et de son image de marque. Ce nouveau métier est apparu en 2010 selon Forbes et a beaucoup d’avenir. De nos jours, les marques utilisent énormément les réseaux sociaux pour s’attirer une nouvelle clientèle et fidéliser l’ancienne.
En moyenne, un CLO gagne entre 31000 et 95000 $.

 

2. Styliste alimentaire

styliste alimentaire mac do

Les publicités pour la nourriture sont devenues des habitudes de nos chaines télévisées. Que ce soit pour le dernier sandwich en date dans une chaîne de fast-food, la nouvelle coqueluche des plats préparés ou le nouveau restaurant en ville. Et pour que tout cela paraisse appétissant, l’industrie publicitaire fait appel à des stylistes culinaires. Savant mélange entre le cuisinier, le styliste créatif et la maquilleuse, le styliste culinaire rendra votre nourriture photogénique. Un nouvel emploi qui vous permet d’associer votre potentiel créatif et votre amour de la nourriture sans avoir à travailler dans une cuisine ! Une vidéo du plus grand fast food américian avait d’ailleurs été diffusé sur le web, exposant le métier de styliste alimentaire.
Et tout ça pour un salaire moyen variant de 26 000 à 77 000 $.

 

3. Consultant en mobilité internationale

mobilité

A cause de la mondialisation et de l’attrait certain des employés à vouloir travailler à l’étranger, toute une industrie s’est développée autour de la relocalisation des employés d’un pays à un autre.
Le consultant en mobilité internationale a pour but d’aider ces ambitieux à faire la transition en douceur d’un endroit à un autre, de New York à Berlin comme de Paris à Vélizy-Villacoublay. Si vous êtes férus de culture et de voyage, cet emploi est pour vous.
Le consultant en mobilité internationale gagne en moyenne entre 29 000 et 93 000 $.

 

4. Linguiste informatique

linguiste informatique

Le linguiste informatique a un rôle très important puisqu’il aide l’homme et l’ordinateur à communiquer, une action qui pourrait paraitre compliquée.  Plus précisément, il crée des programmes informatiques capables de traduire, de transcrire et comprendre le langage humain. N’est pas linguiste informatique qui veut, mieux vaut savoir coder et déjouer le langage de nos compagnons de bureaux. Un emploi parfait pour travailler dans les domaines des nouvelles technologies et de l’intelligence artificielle : les robots !
Sans compter un salaire à hauteur du challenge entre 58 000 et 153 000 $, rien que ça.

 

5. Greenman

greenman jardinier film

Ici non plus,  il n’existe pas de traduction française pour l’homme « chargé des plantes vertes dans les films ». Plantes carnivore ou plante en plastique, le Greenman est en charge de tous les végétaux sur un tournage. Leur aspect esthétique, leur hydratation etc. De la conception d’un marécage géant ou d’un jardin à la française, le Greenman sait allier ses talents de jardinier à sa capacité créatrice pour créer de nouveaux décors.
Pour avoir votre nom au générique du film, vous gagnerez entre 26 000 à 84 000$.