« La bureauphobie », le mal être au travail

On entend souvent parler de « phobie scolaire », un phénomène en augmentation chez les enfants et adolescents qui se rendent malades à la simple idée d’aller à l’école.
Dans le même esprit, il existe aussi la « bureauphobie » qui définit la peur pour les employés de se rendre au travail.
Les individus atteints cumulent les mêmes craintes et désagréments au travail :
– La pression hiérarchique
– La charge de travail
– Adresser la parole à leur supérieur hiérarchique
– La pression psychologique et le harcèlement moral
– La peur d’arriver en retard
– La peur de faire une erreur

Bien que les causes de ce phénomène paraissent évidentes, elles ne sont pas suffisamment prises en compte par les employeurs qui considèrent cela comme une perte de temps. La bureauphobie viendrait d’un problème de surmenage, d’un environnement inadapté, d’un manque de reconnaissance répété, de problèmes de communication.

Il est important de surveiller ce type de comportement au travail dès les premiers symptômes afin de conserver le bien être des employés et prévenir des conséquences plus graves.
Derrière cette phobie d’aller au travail, se cache la véritable peur des Français, La peur de perdre leur emploi !

stress-travail